maladie-meniere

Maladie de ménière : Symptômes, traitements, hérédité

Qu’est ce que la maladie de ménière ?

La maladie de ménière est un trouble de l’oreille interne. On pense qu’il est dû à un problème de régulation du liquide dans l’oreille interne. Les patients présentent des épisodes, qui peuvent durer de quelques heures à quelques jours, au cours desquels ils ressentent une pression accrue à l’intérieur de la tête et des bourdonnements ou autres bruits dans les oreilles (acouphènes). Ces épisodes entraînent divers symptômes, notamment des vertiges, les symptômes de la maladie sont les suivants : nausées, vomissements et perte progressive de l’audition. Dans les cas graves, le patient peut rester alité pendant des jours ou des semaines jusqu’à ce qu’un épisode passe. La maladie doit son nom au médecin français Prosper Meniere (prononcer mee-nair) qui, en 1861, a décrit des patients souffrant de vertiges et de surdité qui s’aggravaient dans l’obscurité.

Comment attrape t-on la maladie de ménière ?

La maladie de ménière serait du une pression anormale du liquide à l’intérieur de l’oreille. On ne connaît pas les causes de cette maladie, mais elle est parfois héréditaire.

Quels sont les symptômes de la maladie de Ménière ?

Les principaux symptômes de la maladie de Ménière sont des crises d’étourdissements (vertiges), des bourdonnements ou autres bruits dans les oreilles (acouphènes) et une surdité progressive dans une ou deux oreilles. En outre, les patients éprouvent fréquemment une sensation de « plénitude » dans leur oreille, avec une augmentation de la pression à l’intérieur de la tête. Ces épisodes entraînent divers symptômes, notamment des vertiges, des nausées, des vomissements et une perte progressive de l’audition. Dans les cas graves, le patient peut rester alité pendant des jours ou des semaines jusqu’à ce qu’un épisode passe.

Comment évolue la maladie de ménière ?

L’évolution de la maladie varie beaucoup d’un patient à l’autre. Certaines personnes se rétablissent complètement, tandis que d’autres continuent à ressentir des symptômes au quotidien (ou presque).

Comment la maladie de Ménière est-elle diagnostiquée ?

De nombreux cas de maladie de Ménière sont d’abord remarqués lorsque le patient présente un épisode de vertiges, d’acouphènes ou de perte d’audition. Le diagnostic peut être confirmé par le spécialiste ORL lorsqu’il trouve du liquide dans l’oreille lors d’un examen.

Que peut-on faire pour traiter la maladie de Ménière ?

Il n’existe pas de traitement curatif de la maladie de Ménière. Le principal traitement pour ces patients est la médication, notamment les diurétiques et les médicaments anti-vertigineux qui réduisent la pression à l’intérieur de la tête. Les diurétiques aident à augmenter l’écoulement du liquide de l’oreille, tandis que les médicaments antivertigineux aident à prévenir les vertiges. Dans les cas graves, un médecin peut injecter des médicaments dans l’oreille moyenne pour réduire l’inflammation et la pression. Dans certains cas, la chirurgie peut être utilisée pour réduire l’accumulation de liquide dans l’oreille interne ou pour ouvrir un passage qui relie l’oreille moyenne et l’oreille interne.

Découvrez également nos articles sur la maladie de charcot, les conséquences de la maladie de Lyme, comment guérir de l’hépatite A.

Qui consulter pour diagnostiquer la maladie de ménière ?

Pour diagnostiquer la maladie de ménière vous devez consulter un audiologiste ou un spécialiste de l’oreille (ORL, otolaryngologiste).

Existe-t-il un remède pour la maladie de Ménière ?

À ce jour, il n’existe aucun remède connu pour la maladie de Ménière. Cependant, la plupart des patients atteints de la maladie de Ménière répondent bien aux médicaments prescrits par leur médecin. Des recherches récentes visent à déterminer si la maladie de Ménière est causée par une sorte de virus, ce qui suggère qu’un traitement avec des médicaments antiviraux pourrait être efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.